Turismo de Córdoba - Frances

Rechercher

Rechercher
Nous t'attendons à Cordoue
 
Tiempo Córdoba
 

Cardinal Salazar (religieux)

Cardinal SalazarFrère Pedro de Salazar fut non seulement un paradigme de la société en place (Clergé, noblesse, bourgeoisie et université) du 18e siècle, mais aussi un bon représentant de tout ce que l'Église du dix-huitième signifiait encore à Cordoue et ailleurs. Protagoniste d'un large éventail d'options et d'inquiétudes, toute son oeuvre se trouve reflétée dans son plus grand succès : la construction de l'hôpital de Agudos (malades graves).

Au début, le cardinal Salazar conçut l'idée de créer un collège où on accueillerait les enfants pauvres et leur apprendrait à chanter et jouer d'un instrument pour doter la cathédrale d'une chapelle de musique. C'est dans ce but qu'il acheta un manoir en face de la conciergerie du couvent de San Pedro de Alcantara et en 1701 les travaux commencèrent.

La ville, le chapitre ecclésiastique et frère Francisco de Posadas occupé à ce moment-là à déménager l'hôpital de San Jacinto dans un plus grand local, le prièrent de transformer cet établissement en hôpital général pour y accueillir les malades graves pour lesquels les hôpitaux de la ville étaient insuffisants.

Il accueillit la suggestion et approuva l création mais devant l'impossibilité d'agrandir les centres d'assistance existants, le cardinal Salazar décida de changer ses projets et ordonna que le bâtiment en construction soit transformé en nouvel hôpital, augmentant le crédit de la création primitive selon les besoins.

Le 15 octobre 1704, le cardinal donna un statut légal à sa décision par acte notarial et comme la première maison achetée ne correspondait pas au nouveau projet, il acquit cette même année le bâtiment contigu pour l'agrandir. Il ne put voir son projet terminé, car il mourut deux ans plus tard.

Dans son testament, il nomma le père Posadas exécuteur testamentaire et son neveu Pedro de Salazar y Góngora administrateur du futur hôpital. Ce dernier sut remplir ses fonctions de telle manière que jamais il ne cessa de protéger l'?uvre que son oncle avait commencé.

Ayuntamiento de Córdoba