Turismo de Córdoba - Frances

Rechercher

Rechercher
Patrimonie de L'Humanité
 
Tiempo Córdoba
 

Julio Romero de Torres


Julio Romero de TorresJulio Romero de Torres naquit le 9 novembre 1874, dans le bâtiment qui abrite le musée des Beaux Arts. Son père, Rafael Romero Barros, fut peintre et directeur-fondateur de ce musée-là. Il commença sa vie artistique à une époque de courants picturaux opposés et vécut intensément la vie culturelle cordouane de la fin du 19e siècle, qui tournait autour de l´Académie des Sciences, Beaux Arts et Lettres. Élu membre de cette Académie de cette organisation, il concilia son travail de professeur d´arts et métiers avec celui de restaurateur d´œuvres d´art. Lors de ses voyages à Madrid, il se lia d´amitié avec les habitués du café Nuevo Levante, parmi lesquels se trouvaient Zuluoga, José Gutierrez Solana, les frères Baroja et Valle Inclán.

Sa peinture passa par différentes étapes, du folklore le plus traditionnel au symbolisme le plus absolu. Il est passé à l´histoire pour avoir peint la femme brune, aux traits gitans, au regard profond et à la mélancolie éternelle, que l´on peut admirer dans le célèbre tableau La Chiquita Piconera (fillette vendeuse de charbon). Julio Romero de Torres fut l´un des rares peintres à jouir de célébrité et reconnaissance de son vivant, participant à plusieurs expositions universelles. Il mourut chez lui Place del Potro, le 10 mai 1930.

Après la mort du peintre, sa famille donna les œuvres présentées à l´Exposition Ibéro américaine de Séville de 1929 à la Consortium de Tourisme de Cordoue pour la création d´un musée à sa mémoire. En 1931, s´ouvrirent les portes de ce musée, souvenir vivant de la poésie en couleurs de Julio Romero de Torres.

Ayuntamiento de Córdoba