Turismo de Córdoba - Frances

Rechercher

Rechercher
Patrimonie de L'Humanité
 
Tiempo Córdoba
 

Lagartijo

Les dernières années du 19e siècle, si conflictuelles en politique, furent le « Siècle des Lumières » de la tauromachie. Des noms prestigieux accaparent les affiches, entre autres Machaquito, Guerrita et Lagartijo enfants de Cordoue. Ce dernier, dont le véritable nom était Rafael Molina Sánchez, naquit le 27 novembre 1841 dans le quartier de la Merced (Miséricorde). Dès l´enfance, il est attiré par le monde de la tauromachie. Au cours de l´année 1865, il voit son rêve se réaliser et reçoit l´alternative à Ubeda. Il fut le premier à porter le titre de Calife de la tauromachie. Sa grâce et son sang-froid allaient de pair avec le courage et la témérité dont il faisait preuve dans l´arène. Il fut un des premiers à faire de la course de taureaux un art, par son élégance et sa finesse dans le maniement de la cape et sa manière de poser les banderilles al quiebro (en faisant un écart). Retiré des arènes, il mourut en 1900. Sur sa tombe, située au cimetière de la Salud, son ami le sculpteur Mateo Inurria, fit un monument à son image.

Ayuntamiento de Córdoba