Turismo de Córdoba - Frances

Rechercher

Rechercher
Nous t'attendons à Cordoue
 
Tiempo Córdoba
 

Mateo Inurria (sculpteur)

Mateo Inurria (sculpteur)Il naquit à Cordoue le 25 mars 1867 et commença ses études à l'École des Beaux Arts de Cordoue créée et dirigée par Rafael Romero Barros, père de Julio Romero de Torres, puis les continua à l'École Supérieure des Beaux Arts de San Fernando à Madrid.

La première sculpture qu'il envoya à l'Exposition Nationale des Beaux Arts de 1890, intitulée " Un naufragé ", un nu d'homme, de taille réelle, accroché à un madrier, fut d'un réalisme si impressionnant qu'on l'accusa d'être un simple moulage.

Avec son oeuvre " L'âge de bronze ", achetée par souscription populaire pour le Musée Provincial des Beaux Arts de Cordoue, Inurria démontra qu'il savait modeler mieux que personne.

Avec la sculpture " Lucius Anneo Seneca " réalisée dans le même style réaliste que les oeuvres précédentes, il obtint la Seconde Médaille de l'Exposition Nationale de 1895. À l'occasion de celle de 1899, Inurria présenta une autre oeuvre très réaliste de contenu social, un haut-relief de grandes dimensions intitulé " La mine de charbon " pour laquelle il obtint la Première Médaille.

Le voyage que le sculpteur cordouan réalisa en France et en Italie fut pour lui une étape décisive. Il alla voir toute la statuaire de l'époque classique, médiévale, renaissance, égyptienne, byzantine et celles des 18e et 19e siècles.

Il revint en Espagne imprégné d'idéalisme et s'installa dans sa ville natale où il passa quinze ans partagé entre son travail comme professeur à l'École des Arts et Métiers, la restauration de la Mosquée et les fouilles de Medina Azahara. Sa conception de la sculpture changea comme en témoigne une production de ligne idéaliste, divisée en quatre groupes : les nus féminins, les sculptures religieuses, les bustes portraits et les monuments.

Le chef d'oeuvre de ces monuments est la statue du Gran Capitán, qui obtint, en 1920, la Médaille d'Honneur de l'Exposition Nationale des Beaux Arts. Jusque là, la longue histoire statuaire équestre occidentale avait oublié l'importance du cheval pour représenter de lourds chevaux percherons, plus chevaux de trait que montures. Mateo Inurria sculpta le Gran Capitán chevauchant un fin cheval andalou.

Mateo Inurria fut un sculpteur qui sut rompre avec la routine où était tombée la sculpture nationale dans les dernières années du 19e siècle et début du 20e.

Il mourut subitement le 21 février 1924. 

Ayuntamiento de Córdoba